Un vent glacial se lève

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Jeu 22 Fév - 13:02

La vendeuse tourne davantage son attention vers Magdalena qu'elle semble avoir identifié comme la meneuse.
"Allooors... qu'est ce que je pourrais vous recommander? Hmmm... Quelque chose de vivace et d'un peu flamboyant irait très bien avec votre visage, avec vos cheveux surtout! Peut être adouci par une touche sucrée..."

Elle sort de son panier un petit flacon d'un rouge vif "coloré au bois de braise" explique t'elle. (Quelle idée de colorer un parfum? Une nouvelle mode parisienne surement) Elle en dispose une fine gouttelette sur un petit morceau de coton qu'elle te propose de respirer . C'est très épicé, peut être un peu fort. A utiliser par toutes petites touches.

Puis, tournant les yeux vers Suzanne qui paraît curieuse de ce qui se passe.
"Hmmm... pour une jeune beauté froide... quelque chose de floral mais pas trop guilleret.
Elle te fait la même avec un autre flacon.

Cette vendeuse prend tout son temps, ainsi que Magdalena l'y a invitée, ce qui ne manque pas d'entraîner quelques toussotements dans votre dos car vous êtes en plein passage.
Tout à coup, en levant les yeux sur une horloge, elle devient très pâle et un voile de terreur paraît un instant sur son visage. Avec un sourire des plus forcés, elle vous dit que malheureusement, elle ne peut rester davantage en votre compagnie.
"Vous pourrez retrouver notre boutique au premier étage, c'est la deuxième à gauche à la sortie des escaliers! Jevoussouhaiteunebonnejournéetrèsbonnevisiteàvous!!!!"
Elle vous tourne le dos et s'en va, presque au pas de course, renversant deux flacons de son panier qui s'éclatent sur le sol sans même prendre le temps de ralentir.
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Dim 25 Fév - 17:57

- J'espère que vous vous amusez et je m'excuse si nous paraissons trop enthousiaste. Enfin surtout moi j'avoue! Il y a si longtemps que je ne suis pas revenue à Paris.
Est-ce votre première visite dans la capitale?


Pas réellement, ma famille vient depuis quelques années en ville mais je ne suis pas réellement sortie de l'appartement pour visiter la ville, où assister aux réceptions... Mes parents pensaient jusqu’à cet année que je n'étais pas prête pour ce genre de sortie. Je n’avais du coup jamais visité cet endroit et je reconnais que c'est très impressionnant mais je ne sais pas trop quoi acheter, enfin... Je ne trouve pas quelque chose dont je pourrais avoir essentiellement besoin... J'ai bien vu que vous choisissez de nouvelles tenues, si ce n'est pas indiscret, puis-je vous demandé si c'est pour une occasion particulière : je baisse le ton de façon a ce que seule Iona m'entende. , vous m'avez aidé hier soir et pour vous remerciez je propose à toi et à ta cousine de vous aider à vous préparer pour les grandes réceptions cet hiver, je m'occupe moi-même de mes coiffures et j'ai pu remarquer qu'elle pouvait permettre de se faire remarquer.

J'entends les flacons qui se brisent au sol et je vois la vendeuse partir en courant... Je me tourne vers Magdallena:

"Il y a un problème?"

Ame

Messages : 49
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Dim 25 Fév - 20:11

Je remarque le regard complice que s’échange Iona et Loaghaire. «J’ai peux être abusez avec autant d’article … »
Je confis donc mon dernier achat à Loaghaire tout en me promettant d’être plus raisonnable. Résolution qui s’envola aussitôt que la jeune vendeuse nous accosta.
"Allooors... qu'est-ce que je pourrais vous recommander ? Hmmm... Quelque chose de vivace et d'un peu flamboyant irait très bien avec votre visage, avec vos cheveux surtout ! Peut-être adouci par une touche sucrée..."
Je lui souris pour ne pas paraitre impoli ou ignorante. Il est vrai que je ne me suis jamais doté de parfum. C’est l’apanage des dames. Je suis surprise par son conseil. « flamboyant … ce n'est pas l'idée que j'ai de moi-même mais pourquoi pas."»
Elle me tend un échantillon dans un mouchoir. Comme elle me la signalé colorer je vérifie qu’il ne tache pas. Je suis alors noyer par le bouquet épicé. Je le trouve trop… sulfureux. Puis à m’y reprendre cette chaleur me parait intéressante sur la lingerie, sur un mouchoir ou douce effluve laissé dans le souffle du vent par une mèche espiègle… une espèce de signature, une promesse.
Comme la vendeuse me laisse à ma réflexion pour passer à Suzanne. Je me retourne vers Iona.
Qu’en pense tu ? Lui tendant le bout de tissus.
Alors que je laisse ma cousine se faire une idée je reviens a la vendeuse et a ses autre mignardise sans prêter grande attention aux toussotements dans mots dos « Regarde dans mon ombre tu y verra ta vie… Fois de St Léan. »
Subitement, la vendeuse lève les yeux sur une horloge, elle devient très pâle j’aurais cru lire de la terreur. Un frison me parcourt et je me retourne pour lire à mon tour l’heure. (qu'elle heure est t il? )
Je l’entends s’excuser de devoir nous fausser compagnie. Je suis très dubitative face a ce soudain changement de comportement. Et elle s’empresse de dire dans un seul souffle tout en s’enfuillant.
"Vous pourrez retrouver notre boutique au premier étage, c'est la deuxième à gauche à la sortie des escaliers! Jevoussouhaiteunebonnejournéetrèsbonnevisiteàvous!!!!"
elle en laisse s’échapper deux flacons qui se brisent dans sa course.
Je me trouve vers Suzanne :
Vraiment les gens à la capitale sont d’un pressé. Ne laissons pas cette impression gâché la merveilleuse journée que nous passons toutes ensembles.
« Cette peur…. Me rappel tellement celle du pauvre bougre de la veille. »
Amelia me fait presque sursauter et je laisse échapper dans la suprise comme reponse à son
"Il y a un problème?"
un loconique
Comme si elle avait vu la mort. *Je toussote pour masqué  mon embarra.*et je reprends d'un ton sucrée.
nous voilà abandonnée par notre hôtesse regagnons le coté nous somme dans le passage.
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Swan le Lun 26 Fév - 15:01

Comme il était bon d'avoir ainsi le nez au vent à marcher dans les rues de Paris. Ma chère sœur, Susan, après de long mois sans la voir, m'avait enfin demandé si je voulais venir passé quelques temps sur Paris. Comme cela faisait plusieurs mois que nous voyageons entre Bordeaux et Londres pour nous assurer du bon déroulement de l'ouverture des deux nouveaux restaurants j'avais été tellement heureuse quand elle m'avait proposé de venir la voir sur Paris. De plus, elle sortait, elle et sa petite famille d'une longue période difficile. Son mari, André Desplantes, chapelier de son état et chef de sa propre entreprise avait cru à un moment devoir fermer pour toujours sa boutique. Heureusement et miraculeusement, les affaires étaient maintenant repartit et cela se voyait. Même mon neuve, bien que je ne sois pas sur qu'il soit vraiment au fait de ce qu'il sait passé dernièrement, avançait joyeusement devant nous.  

Joshua, mon petit frère, avait décidé de rester chez ma sœur au lieu de sortir avec nous, malgré les plaintes d'Arthur. Bref, j'étais actuellement dans Paris et cette ville m'avait vraiment manqué. La sortie du jour consistait à faire de nouvelle acquisition au marché. vêtue encore une fois d'une longue robe verte foncé, comme celle de ma sœur, mais à l'inverse d'elle qui portait un long manteau chaud et blanc, le mien était tout aussi chaud mais noir. Comme elle, je portais des bottines avec un faible talon et un chapeau un chapeau cousu par son  mari. Lui c'était amusé à s'habillé comme son fils, un pantalon de toile marron, une chemise blanche à jabot, des chaussures de villes et un épais manteau afin de les maintenir au chaud. André, lui portait un chapeau mais pas le garçon qui avait tendance à les perdre.

Nous avancions tranquillement, prenant notre temps pour nos achats. Arthur venait d'avoir deux nouvelle voitures de bois et un ourson en peluche. André avait prit une paire de gant. Susan avait un bouquet de fleurs, des mouchoirs, une robe, deux chemises, une brosse à cheveux et peigne. Pour ma part j'avais prit pour moi, une jupe et des nouvelle chaussures, un collier pour ma mère, un mouchoir brodé pour mon père et une petite broche avec une jolie pierre bleu. Ma sœur voulant du parfum nous nous étions dirigé vers une boutique que connaissait mon beau-frère quand il nous fit arrêté pour parler avec une vendeuse de parfum trop presser. Elle venait de faire tombé deux fioles, qui s'écoulaient maintenant sur le sol. Alors que j'allais pour le dire à la dame, je vis André lui remettre une bourse et cette derrière tomber à genoux pour le remercier.

Quand mon beau frère revient vers nous, il nous offrit à tous un sourire:
"- Excusez moi. Il s'agissait d'une employée qui avait besoin d'une avance sur salaire pour le traitement de la maladie d'un proche. ça reconnaissance fait du bien."

Une employée ? Je n'avais pas connaissance du faite que la boutique de chapeau du mari de soeur se mette à vendre du parfum mais après tous je n'étais pas toujours au courant de tout. Alors que j'allais reprendre ma marche pour les suivre, ce fut à mon tour d'arrêté notre petit groupe. Promenant mon regard sur les personnes présentent autour de nous, mon regard s'était figé sur un visage. Je m'avançais vers cette personne pour être sur de bien y avoir reconnu une ancienne camarade de classe. Ayant souvent été à Paris j'avais été scolarisé dans cette belle ville dans une école pour fille où je m'étais fait de nombreuses amies et notamment....

"- Iona ? Mais oui ! C'est bien toi ! Bonjour Iona, comme je suis contente de te voir ici ! "

Je n'avais gère fait attention aux filles autour d'elle. J'offrais à présent un sourire radieux à la jeune femme. J'étais vraiment contente de trouver par hasard ici, sur mon chemin.
avatar
Swan

Messages : 12
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 23
Localisation : dans le Tardis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Lun 26 Fév - 16:28

(excusez moi j'ai mal lu...)
De loin , j'assiste à la scène entre la vendeuse de parfum et Magdallena. Interrogée lorsqu'eles passants toussote un peu alors qu'elle humait le mouchoir que cette femme lui porte au nez. Je m'approche doucement pour écouter. Et les rejoints sur le coté pour discuter.

Je n'aime pas trop les manières de cette vendeuse ambulante et surtout sa maladresse lors de son départ rapide. En me tenant a l'écart des fioles cassée:
- Quelle étrange personne! dis-je a Magdallena
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Mar 27 Fév - 19:06

A la réponse d'Amélia, je me suis mise à rougir et je lui réponds, en bafouillant un peu de maladresse:
- oh...euh..hé bien..c'est fort gentil de votre part! J'avoue être plutôt discrète d'habitude, même si j'aime une petite touche "excentrique" dans ma tenue. Mais j’accepte avec plaisir et je suis sûre que Magdalena en sera ravie. je vous serais grès, si vous voulez bien, de lui apprendre à se coiffer "à la mode". Et j'espère que nous pourrons enrichir nos visites sur des sujets moins...disons..frivole que la mode... non pas que je n'aime guère mais j'avoue préfère les sujets plus artistiques et intellectuels...si cela est de votre goût...
Je dis cette dernière phrase plus doucement, très timide et avec la peur que nous ne partageons pas les mêmes gouts. Mais au vu de ce que j'ai pu voir, ces demoiselles me semblent tout à fait ouverte d'esprit, et intelligente je pense. En tout cas, Amélia Equin est vraiment gentille. Et elle me tutoie!
j'avoue que personne en dehors de mon cercle intime personne ne m'a tutoyé, sauf les amis de Magdalena qui me prenait souvent pour une domestique.....
Je sort à peine de ma conversation avec Amélia que ma cousine demande mon avis sur le parfum qu'elle me tends. Il fait beaucoup trop dame, et je ne dirai pas dame de salon... Non il lui fait quelque chose de printanier comme une fleur qui s’épanouit mais ça, c'est mon côté romancière qui parle trop.
A peine je remarque l'attitude étrange de la vendeuse qu'une voix semblant ressurgir de lointains souvenir me sort de mon observation :
- Iona ? Mais oui ! C'est bien toi ! Bonjour Iona, comme je suis contente de te voir ici !
Je me retourne vivement pour voir l'abondante chevelure rousse d'Elisabeth Carter, mon amie d'école. Elle est fort jolie avec ses boucles rousses à peine attachée. je me souviens qu'on nous prenait pour des sœurs à cause de nos cheveux. Elle a toujours ce sourire franc et éclatant qu'autrefois.
-Est-ce toi Lizzie? Mais non tu étais partie pour Londres! Comment? Que faist-u donc à Paris?
Dans ma joie je m'approche d'elle en m'emparant de ses deux mains et en lui claquant une belle bise sur sa joue, comme quand nous étions plus petite.
J'en oublie un instant totalement les autres et je réalise soudain ma conduite déplacer. le rouge me monte au joue et je baisse les yeux en espérant que mes petites lunettes cacheront ma honte.
Tout devient étrange...En un instant la chaleur qui m'envahissait en voyant ma chère Lizzie s'évanouit et le froid de la peur que dégage les lieux me fait un peu paniquer.
- C'est étrange. On dirait que les commerces commencent à fermer. et tous en même temps. Pour un endroit si visiter et avec autant de restaurant et café, je pensais qu'ils fermeraient plus tard. Pourquoi cette vendeuse est-elle partie si vite? me disais-je à voix haute
avatar
Malicia

Messages : 42
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Mer 28 Fév - 12:27

Ne quittant pas les yeux de cette "vendeuse " ,je la vois récupéré une bourse donner par un gentil homme. Le total du comportement me laisse plus que septique.
je réponds à Suzanne.
- c'est le moins que l'on puisse dire. Le ton est franchement réprobateur.
à Amélia qui reste juste à notre coté:
- Rien qui vaille apparemment la peine de notre attention... en tout les cas, me voilà toute envie d'y laisser quelque sous envolé.
J'entends l'effusion de joie dans la voie de ma cousine et je me retourne.
- Apparemment cette jeune personne avait une affaire plus que cruciale liée à l'avancement de l'heure tu aurais vu son visage ! Mais je manque à tous mes devoirs... Iona présente nous ton amie?
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Swan le Mer 28 Fév - 18:56

-Est-ce toi Lizzie? Mais non tu étais partie pour Londres! Comment? Que fais-tu donc à Paris?
Je fus tellement heureuse qu'elle me reconnaisse ! Elle prit mes mains dans les siennes et je souris de plus belle.

- Non, mon père à ouvert un restaurant à Bordeaux aussi, je suis souvent la bas. Ma sœur m'a dit de venir prendre des vacances. Et me voici !
Soudain, une des femmes accompagnant mon amie se mit à lui parler et je réalisais que j'avais peu être couper un moment important. Elle demandait à Iona de me présenter mais je la pris de court et me mis moi même à parler:
"- Bonjour, dis-je avec mon français parfait mais toujours ce drôle de petit accent anglais dans la voix. Je vous pris de m'excuser. Je suis Elisabeth Carter, j'ai étudiée avec notre amie commune. Je ne voulais point vous interrompre aussi, veuillez me pardonner si je vous importuner. "

J'effectuais une légère courbette et en relevant la tête, je me rendis enfin compte que les commerces étaient, en effet, en train de tous fermer, les un après les autres. Un coup à ma sœur, qui tenait le petit Arthur par la main, me fis comprendre qu'elle ne comprenait pas elle non plus ce qui était en train de se produire.
avatar
Swan

Messages : 12
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 23
Localisation : dans le Tardis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Mer 28 Fév - 19:56

Un peu surprise que la jeune femme réponde à la place d'Iona. je decide de  faire bonne impression ce n'est  pas le moment de s'offenser ça mettrais mal à l'aise ma tendre cousine.  Je me tourne donc vers la jeune fille avec un sourire poli.
- Bonjour , Miss Carter. Je suis Magdalena de St Léan la cousine de Iona.
Je ne précise pas le  rends de noblesse  qui me semble inutile de précisez les gens de  bonne famille sont censé connaitre leur héraldique.
je me tour  ensuite vers les autres filles afin d'obtenir leurs assentiments.
-Et je vous présente (j'aurais mis la comtesse de Vendée Alice Ewans de Joux en première dans les présentations mais Romane n'ayant pas poster depuis un certains temps donc je ne sais pas s'il faut toujours la compter présente.) Suzanne de Longuefroy ainsi qu' Amélia Equin.
je repris mon souffle  laissant le temps à chacune de se saluer.
- Je crois que  nous n' avions pas tout à fait fini, bien que l'attitude de cette jeune femme fut pour le moins étrange ne m'as coupé l'envie d'acheter du parfum. Allons voir  la boutique quand même.
( et voilà résolu un petit  édite  ^^ )


Dernière édition par Magdallena le Mer 28 Fév - 20:19, édité 3 fois
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Mer 28 Fév - 20:08

Ah, petit détail Malicia: je n'ai dit nulle part que les magasins commençaient à fermer. Dsl Magdalena, on a posté quasi en même temps et j'ai vu trop tard que tu allais proposer de sortir. Pour l'histoire, ça m'arrangerait bien que le groupe termine le circuit, sinon vous allez louper un évènement important pour enclencher l'intrigue. Promis, une fois qu'elle sera vraiment enclenché et que vous serez sur l'enquête, vous serez beaucoup plus libre

Votre avancée dans le grand magasin continue jusqu'à ce que vous atteignez le petit secteur de parfumerie auquel la vendeuse avait fait référence avant de s'enfuir.
Vous êtes encore à cinq ou sic mètres lorsque vous voyez une première personne, une dame élégante d'une quarantaine d'années, être prise de vertiges et s'asseoir directement par terre, à moitié dans les vapes. L'homme qui l'accompagne, vraisemblablement son mari, se penche pour l'aider à se relever mais perd l'équilibre et s'écroule à plat ventre. Plusieurs personnes autour sont rapidement prises de nausées. Ils se tiennent la tête, titubent et finissent par tomber comme des mouches, entraînant un mouvement de panique autour d'eux. Le boutiquier lui même, sur le point de perdre conscience, a la mauvaise inspiration de s'agripper à l'une de ses étagères qui s'effondre sur lui en fracassant tous les flacons au sol.
Vous êtes violemment poussés en arrière par les clients qui s'efforcent de courir en sens inverse.  Vous avez l'occasion de remarquer que certaines personnes, pas forcément les plus robustes en apparence, ne présentent aucun symptôme tandis que d'autres, plutôt éloignées de l'épicentre, tombent néanmoins sans connaissance au sol.

On crie au poison, au gaz et un esprit à l'imagination trop fertile hurle même à la sorcellerie.
Dans ce mouvement de panique où chacun s'enfuie en écrasant l'autre, les bonnes manières sont rudement ignorées et vous subissez une solide bousculade.

Que faîtes vous dans les deux prochaines minutes? (pas la peine d'aller plus loin que deux minutes pour le moment)
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Mer 28 Fév - 21:16

( je suis désolée! je me suis laissée emportée xD je ferais plus attention)

Je prends mon mouchoir et me le met à la bouche. je devance ma cousine en faisant le même geste pour elle. je regarde paniquée autour de moi, attendant les réactions de mes compagnes
avatar
Malicia

Messages : 42
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Mer 28 Fév - 22:31

Je prends le pas de sortir rapidement de là, gardant près de mon nez mes gants nouvellement achetés pour m'enfuir et retrouver mes parents. Je suis Malicia de quelques mètres. A l'étalage je vois quelques objets qui en passant aurait pu aller dans une de mes poches mais je n'en fait rien. Dans ce brouhaha il faut se méfier de tout et de tous. J'invite Magdallena et Elisabeth a nous suivre d'un rapide geste de la main. En atteignant les porte extérieures du "bon marché" de force un peu le pas et me retourne pour être sur de ne perdre personne de vue trop longtemps. A l'rxtérieur je fais des grands gestes pour que l'on me remarque.
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Mer 28 Fév - 22:54

La cohue m’empêche de me déplacer normalement et je ne dois surtout pas tomber... J'ai perdu de vue mes camarades mais je vois que de nombreuses personnes sont à terre et si elle restent là elle vont se faire piétinée...  J'essaye de tirer une première personne, une dame qui n'a pas l'air trop lourde dans un coin.

Faites attention, ne les écrasez pas! crie-je aux autres fuyards qui semblent avoir perdu la raison.

Toujours dans l'action je commence à sentir le mélange d’effluve des différents parfums renversé et cette forte odeur commence à me faire tousser.  

(L'altruisme n'a que du bon non?^^)  

Ame

Messages : 49
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Swan le Jeu 1 Mar - 10:26

- Bonjour , Miss Carter. Je suis Magdalena de St Léan la cousine de Iona. Et je vous présente Suzanne de Longuefroy ainsi qu' Amélia Equin.
Je m'inclinais légèrement à chaque nom, ravie de faire leur connaissance. Les filles vont vers la boutique et après avoir rapidement demandé à ma sœur, elle me laisse suivre mon ami, Iona.

D'un coup, tout s’accéléra. Les gens commencèrent à tomber autour de nous. D'autres se mirent à courir dans le même sens. Au milieu du bruit et des odeurs beaucoup trop forte, ( dont j'essayais de me protéger avec cachant mon nez dans ma main) j'entendis un grand bruit de sanglot que j'identifiais de suite: Arthur !

Je tournais la tête vers le bruit et tentais de remonter la foule vers le petit mais cette dernière était beaucoup plus remuante et compacte que je ne le pensais et j'avais surtout l'impression de faire du sur-place.

- Mais c'est quoi ce bazar ?!
avatar
Swan

Messages : 12
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 23
Localisation : dans le Tardis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Jeu 1 Mar - 18:55

( puisqu'on attends plus que moi ^^ je voulais vous laissez le temps de poster je suis beaucoup trop derrière mon pc )
Alors que j'attrape le mouchoir que me tends Iona, sa main me glisse des doigts et me voilà enlever par cette marrée humaine. je suis chahuté dans tous les sens alors que j'essaie de garde le mouchoir sur nez.
Tout a coup un jeune homme d'une petite vingtaine d'année me percute alors qu'il tente de soutenir sa mère dans la cohue. J'ai le souffle coupé par le choc et me retrouve plaqué contre une colonne. nous regard se croise un instant. il sont vif d'un vert émeraude.
-Haannn j’inspire bruyamment pour me sauver de l'asphyxie. Les yeux et le jeune homme ont disparus dans la foule.
" mais qu'elle sotte ! tu viens de respirer à plein poumon et si c’était vraiment un gaz ou un poison..."
je replace le mouchoir à mon nez cherchant mes comparses des yeux.
"comment je vais sortir de là..."
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Ven 2 Mar - 17:18

(L'altruisme n'a qe du bon, c'est ce que tu entendais chaque semaine au cathé. Libre à toi d'y croire ou pas Very Happy  )

Amélia : Toute à ton sauvetage, tu ne remarque pas grand chose de ce qui arrive à tes copines. Tu gagnes en tout cas la satisfaction morale d'avoir empêché une ou deux personnes de se faire piétiner.
(Tu as fait quelque chose de bien. Ça aurait pu te faire sauter un point de remords si tu en avais, ce qui n'est pas le cas. En revanche, on peut considérer que ce petit exploit te fait aussi sentir forte et utile, ce qui te permet de soigner un point d'humiliation ou de terreur. Tu n'as qu'un point de terreur, tu peux donc l'effacer)

Magdalena et Suzanne:
Votre vue se brouille. Le décor autour de vous devient flou et vaporeux. Les sons s'éteignent progressivement comme si vous écoutiez la tête plongée dans une eau de plus en plus profonde.
Alors que le décor autour de vous se ternit, un point particulier devient au contraire plus brillant et paraît même gagner en taille : une grosse armoire de réserve dans un coin de la parfumerie. Vous avancez vers elle en esprit, en traversez la porte sans dommage comme si vous étiez un fantôme et, de l'autre coté, vous voyez une bassine dans laquelle se vident plusieurs bouteilles posées à l'horizontale. et débouchées. Il en sort une fumée verte et lumineuse dont vous comprenez d'instinct qu'elle est à l'origine des évanouissements auxquels vous assistez.

Les autres : Vous résistez plutôt bien. Vous apercevez Malicia et Suzanne qui, elles, par contre, tombent dans une sorte de transe, l'écume aux lèvres. Quoi qu'il se passe, ça ne leur réussit pas du tout.


Dernière édition par Brisemenu/Cyril le Sam 3 Mar - 20:21, édité 1 fois
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Sam 3 Mar - 18:52

Quand je vois au milieu de l'agitation Iona passer en transe, l’écume au lèvre, je hurle.
-IONA !!!!
Je m’élance a contre courant de la foule de toutes mes forces.
" Oh non pas elle! Ayez pitié ô Seigneur empli de miséricorde épargne là. Ô Marie sainte mère prends soin de ton enfant et élance et protège de tes bras réconfortant ma très chère cousine."
Je ferme les yeux, je maintient mon mouchoir tout en me voutant et épaule en avant je fends la vague humaine.
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Sam 3 Mar - 20:23

Oh excuse moi chui désolé : j'ai voulu écrire Magdalena, pas Malicia.
C'est toi qui est en transe Embarassed

C'est pour ça que je comprenais pas ta réaction. Pardon encore.
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Sam 3 Mar - 20:53

(si en plus le mj fait aussi des gaffes on ne va pas s'en sortir =p. Du coup je vais reprendre le début du texte de Magdalena...)
Quand je vois au milieu de l'agitation Magdalena passer en transe, l’écume au lèvre, je hurle.
-MAGDA !!!!
Je m’élance a contre courant de la foule de toutes mes forces.
(à moi)
Je me sentais bizarre au milieu de cet atmosphère, c'est comme si la foule passée à côté de moi au ralentit. quelque chose n'allait pas et si comme si mes entrailles me le criaient sans que je n'arrive à comprendre.
En m'approchant de ma cousine, je vois également Suzanne dans le même état. Sans la ménager je prend la main de Suzanne et la tire vers ma cousine, je les lie maladroitement ensemble avec le ruban.
(c'est dure de faire un nœud avec une seule main)
puis je tire Magdalena par sa main libre, de tout mes forces
avatar
Malicia

Messages : 42
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Sam 3 Mar - 23:18

(ah ca m'avait pas choqué comme j'ai pas de vue de sorcière mais si c'est moi oki pardon ^^ tu veux que je supprime le post?)
avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Sam 3 Mar - 23:41

Oh, pas besoin. Ca fera une anecdote marrante à se rappeler Smile Au passage, en effet tu n'as pas la vue de sorcière et tu es absolument persuadée de ne pas être une sorcière. Du coup, ton perso va se poser beaucoup de questions intéressantes sur ce qui lui arrive actuellement Wink
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Dim 4 Mar - 11:51

Dès que j'entends le cri de Iona je me précipite vers elle. Je vois donc les deux jeunes filles de notre groupe au sol. Je vois qu'elle essaye de tirer nos deux amis hors de la foule comme je venais de le faire avec la dame.

"Je m'occupe de Suzanne, occupez-vous de votre cousine"

J'attrape donc Suzanne et je commence à l’emmener hors de la zone. Je ne comprends toujours pas ce qui se passe mais à part une odeur désagréable je ne ressens rien de particulier.

Ame

Messages : 49
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Dim 4 Mar - 18:46

Ma vue se brouille. Le décor autour de moi devient flou et vaporeux. Les sons s'éteignent progressivement comme si vous écoutiez la tête plongée dans une eau de plus en plus profonde.
" Ô Marie sainte mère qui prends soin de tes enfants, protège ta servante.Ayez pitié ô Seigneur empli de miséricorde épargne moi. "
je suis persuader de m'évanouir mais non, j’aperçois un point particulier qui devient au contraire plus brillant et paraît même gagner en taille : une grosse armoire de réserve dans un coin de la parfumerie.
la panique l’emplie
"Je ne peux pas , je ne suis pas, je ne serrai jamais UNE SORCIERE!"
j’essaie de rationaliser de ne pas paniquer.
" c'est Dieux qui me guide, je suis juste mise à l'épreuve respire. Ça va allez..."
Mais ça ne va pas ... J'avance vers la porte close, flottante je traverse la porte sans effort comme le le brouillard les mailles d'un filet.
"Je suis morte !"
Je vois une bassine dans laquelle se vident plusieurs bouteilles posées à l'horizontale. et débouchées. Il en sort une fumée verte et lumineuse.
" c'est pas possible c'est cette mixture qui m'as tuée !"
De rage face à la situation, de chagrin, de frustration, je donne un grand coup de pied dans la dite bassine.Je hurle.
"De toute façon mon pied va traverser!!"
- RRRaaaah maudite vendeuse de parfum! la fin de la phase n'est plus que pleures.
" Je ne veux pas ... ça ne ce peu pas ..."

avatar
Magdallena

Messages : 80
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Lun 5 Mar - 19:36

Quelle sensations étrange, je flotte comme un oiseau dans le vent, les effluves de ma vue stagnent dans mon esprit. Je flotte... contrairement a ce que l'on pourrait penser je controle mon déplacement! Naviguant ici puis là je tente de donner des coups de pieds dans tout ce qui semble être dangeureux. un peu plus loin je me reprends. Fait fuir la fumée me dis-je a moi même... Toute ces fioles, ce liquide verdâtre, je tente de naviguer vers ce qui me semble être la source de cette folie. Me débattant de toutes mes forces, j'essaye de casser le nuage par mon souffle... rien! pas un semblant de fumée qui se dévie. Je ne sais quoi faire. Me retournant je vois mon corps emporté par Malicia. Je crie !  Je commence a voler en rond, tournant toujours plus vite pour créer un tourbillon emportant au loin les effuves de ces fioles.... (Ai-je réussit a dissiper la fumée?)
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Lun 5 Mar - 20:58

Magdalena : ta propre voix, celle que tu entends habituellement quand tu te parles à toi même ou récite mentalement un texte, résonne dans ta tête. Cette fois-ci, par contre, tu ne la contrôles pas, comme lorsque tu rêves et que ton inconscient s'exprime. Elle (tu?) affirme avec une tranquille conviction "Je ne suis pas une sorcière." Immédiatement, tes angoisse s'évaporent car, sans savoir pour quoi, tu es certaine qu'elle (tu?) dit vrai.
Une autre voix féminine, qui n'est ni la tienne ni celle de la vendeuse te presse avec autorité en criant presque "La bassine! Jette là dehors!"

Suzanne : tes mouvements les plus énergiques ne parviennent qu'à dévier un tout petit peu la fumée. Ton intuition te dit que, malgré son aspect vaporeux, elle correspond à quelque chose de purement matériel. Peut être un gaz? Cela expliquerait pourquoi tu n'as aucune prise dessus, toi qui pour le moment est un pur esprit. Une voix féminine impérieuse résonne dans ta tête : "Jettes ça dehors!"

Toutes les deux, vous êtes tout à coup projetées en arrière et réintégrez violemment vos corps. Vous êtes percluses de fatigue, incapables de vous lever, mais vous pouvez parler.

Les autres, vous voyez vos deux amies s'éveiller en un sursaut, comme on s'éveille d'un cauchemar particulièrement prenant. Elles ont l'air de vouloir dire quelque chose d'une voix très faible.
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 102
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum