Un vent glacial se lève

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Mer 7 Mar - 9:44


je serre la main sui se trouve dans la mienne.
- Iona... Dans la boutique... Jeter la bassine ... Attention au gaz
mes yeux se détourne. Je sais que je n’échapperai pas aux questions et je sais ce qui pourra en être penser.
avatar
Magdallena

Messages : 87
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Swan le Mer 7 Mar - 18:18

Je ne comprends plus rien. Tout vas trop vite. Je tente de retrouvée le petit mais ses cris se sont tus et quand je fends enfin la foule c'est devant Iona et sa cousine que je tombe. Je cours jusqu'à elles. Magdallena est clairement pas bien, une vague de panique me traverse. Et si c'était de la sorcélirie ? Je chasse rapidement la pensée au moment où la malade se met à parler. Je tourne la tête vers Iona:

"- Je t'accompagne. "
Ma voix ne laisse pas de place au refus.
avatar
Swan

Messages : 12
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 23
Localisation : dans le Tardis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Jeu 8 Mar - 11:22

Je hoche la tête aux paroles de Lizzie.
Je fais assoir ma cousine par terre, lui fait une bise sur le front en disant :
- Tu ne bouges pas d'ici je reviens te chercher
Puis nous traversons la masse fumante.
Je sais vers où je dois aller, c'est comme si je visualisais cette bassine.
Nous le trouvons. je déchire un pan de ma robe pour que Lizzie et moi puissions protéger notre nez et notre bouche.
La bassine est assez lourde pour moi. nous la soulevons à deux pour la renversée par la fenêtre la plus proche.
Avant de jeter son contenu, je crie dans la rue , avec une voix étouffée par le tissue :
- Attention en dessous, dégagez!
Une fois que les gens se sont écartés, nous renversons le contenu de la bassine.
- Lizzie, ouvrons les fenêtres! Le plus possible.
avatar
Malicia

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Sam 10 Mar - 14:07

Au moment où mon esprit retourne dans mon corps, un spasme me parcourt de la tête au pied, mes bras se débattent comme si mes grands mouvement en forme d'esprit se répercutaient sur mon corps. Mlle Equin est proche de moi a ce moment là. Les yeux grands ouvert je crie d'une voix fulgurante: "La bassine , OUI ! videz là ! VITE! c'est..." mes parole s'arrête net et je tombe dans un sommeil profond quelques instants.
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Sam 10 Mar - 21:17

A l'intérieur de l'armoire, Iona trouve sans problèmes la grande bassine que vos camarades ont vu en esprit. Bien qu'elle ait la présence d'esprit de retenir sa respiration, les vapeurs lui irritent le nez et les yeux. Son transport est très difficile, surtout en apnée. Heureusement, quelques solides paires de bras masculins, dont celle de Lothaire qui vous suivait de près, viennent aider au transport.
Pendant ce temps, d'autres personnes encore debout sont inspirées par votre exemple et ouvrent les fenêtres au maximum, à coups de pied si nécessaire.

Tout le monde a les yeux un peu rouges et la gorge irritée. Lorsque vous osez respirer librement, les derniers relents des produits mélangés vous expliquent aisément pourquoi : De l'alcool de ménage ( de l'alcool à 90 en somme) et de l'eau de javel.
Chloroforme! Annonce un docte client, médecin de son état, en reprenant ses esprits. "C'est ce que donne le mélange de javel et d'alcool."
Apparemment, rien à voir avec une attaque de sorcière, donc.

Vos escortes respectives se pressent soit pour porter assistance à celles qui se sont évanouies, soit pour féliciter celles qui sont intervenues.
Pour Iona qui s'est carrément précipité dans l'armoire contenant la substance dangereuse, les louanges sont un peu plus mitigées. Lothaire semble avoir autant envie de la fesser que de la prendre dans ses bras. A deux ou trois ans près, il aurait certainement fait les deux mais, aujourd'hui, cela lui est évidemment impossible. Au lieu de ça, il se contente de poser la seule bonne question :
"Parbleu mademoiselle, comment avez vous su?!"

Bon courage!
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 107
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Dim 11 Mar - 16:02

La situation se calme enfin. On enchaine les situations étrange en ce moment, les deux évanouies de notre groupe viennent de se réveiller, Suzanne à parlé d'une bassine mais Iona s'est précitée dans la boutique avant moi, elle a trouvé la bassine et l'a renversé. J'aide Magdallena et Suzanne a se relever avant de les accompagner jusqu’à Iona et Lothaire qui sont en train de discuter.

J'entends que Lothaire pose des questions et je tente de faire diversion.

"Excusez-moi, mais si tout le monde va bien pouvons-nous retourner vers nos familles respective? Cet incident doit être connu de tous maintenant et j'aimerais rassurer mes parents.

Ame

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Dim 11 Mar - 19:24

(alors euh...Lothaire n'est pas là...enfin il ne nous accompagné pas à la base....tu confonds peut-être avec Laoghaire..ma gouvernante écossaise. Les prénoms sont ptétre trop similaire.... après, il se peut que Lothaire n'était pas loin. Pour continuer le RP, je reste donc sur l'idée qu'il était là à veiller sur nous de loin.)
"Oh...oui! Vous avez raison Amélia! Je vous accompagne. Je pense qu'il vaut rester ensemble. monsieur, veuillez nous excuser. Pourrez-vous prévenir et rassurer monsieur de St Léan que nous allons bien et rentrons s'il vous plait?"

Après une rapide révérence, je m'éloigne au plus vite de Lothaire et rejoint ma cousine. Je l'aide à se relever et à venir prendre l'air. Au passage nous réveillons ma gouvernante et nous assurons qu'elle aille bien.
Je retourne auprès d'Amélia :
" Nous vous suivons. Restons ensemble si vous le voulez bien. je serais plus rassurée après ce qu'il s'est passé."

Je ne peux dissimuler mon regard presque suppliant.
"Lizzie? Suzanne? Nous accompagnerez-vous?"
Ma voix chevrotante fait sentir mon malaise. je n'aime pas prendre les devants ainsi et paraitre autoritaire. Mais je ne veux pas rester ici. trop de choses, trop de questions...et trop de regards étranges dans notre direction....
avatar
Malicia

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Mar 13 Mar - 20:17

*Je reprends doucement mon souffle et me traine jusqu'à Laoghaire. *
*Je regarde autour de moi scrutant qui aurait noter mon malaise et surtout qui était elle.*
" Je sais que je ne suis pas une sorcière mais toi? tu n'est pas la vendeuse mais qui?"

Amélia arrive à mon chevet.
* Je pense les lèvres désoler de l'avoir mise dans cette situation.*
- Merci Chérie.
*Je lui prends la main. Je sens son pouls affolé*
"Elle a besoin de soutiens"
*Je remarque Lothaire*
" bien évidement IL ne pouvait pas me laisser libre." Je passe rapidement de la colère à la peur.
" et s'il a tout vu? Iona promis je te laisse pas dans ce petrin c'est moi qui t'y ai mis. mais si je trouve celle qui m'y a plonger..."
- Mesdemoiselles n’affolons pas plus nos familles puisque nous allons bien? rentrons toutes ensembles après tant de déboire j'ai besoin de me sentir à l’abri devant une tasse de thé.
les formalité poli sorte toute seule comme mon masque social qui ne se dévisse pas, ça me laisse le temps de réfléchir.
" Iona est connu pour être trop intelligente... ça peu le faire..."
- Iona, je ne serrais de montrais ma gratitude. Et quel esprit brillant. Bien sur que cela venez de la boutique les premiers tombés était juste devant. Mais ça devait être à l'insu du boutiquier donc dans la remise car lui aussi à était victime. du? mmmh du chloroforme...
" Oui ça vient de la boutique ELLE savait.... elle est liée de pres ou de loin a cette boutique. Pourquoi moi est Suzanne? On est les deux seule à avoir eu du parfum. "
*J'enforne donc le mouchoir parfumer dans ma poche.*
"javel et alcool ménager bien noter."
avatar
Magdallena

Messages : 87
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Jeu 15 Mar - 19:11

Je me reveille douloureusement de cette evasion de mon esprit. Les membres encore engourdis, je tente de me relever... mes jambes encore flageollantes supportent difficilement mon poids, lorsque j'entends qu'il faut rentrer à l'hotel, j'acquiesce facilement. Mais avant je tente de m'assoir pour retrouver mes esprits
- Que s'est-il passé ? je ne me souvient de rien... Mes derniers souvenirs sont effacés, je tentais de retrouver mes parents après la cohue. mais rien... je ne sais pas ce qui s'est passé, murmure-je
- Iona, pouvez vous m'aidez a retrouver mes gants ? je ne sais pas où il sont ?
Dans l'attente de recupérer l'usage complet de mes membres, et de retrouver mes premiers achats en Paris intra-muros,  je regarde les fioles qui se trouvent par terre et sur les étagères... avec un vague regard (si je peut utiliser ma vue de sorcière là maintenant je veux bien !)
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Ven 16 Mar - 14:10

-Oh...oui! je vais vous aider Suzanne!
Je tente de cacher un profond soupir de soulagement dès que je tourne le dos à ce pauvre Lothaire.
Je peux toujours compter sur ma cousine pour me rassurer, mais je suis aussi contente d'avoir trouver d'autres alliées en cette circonstance. Je m'attèle à aider Suzanne dans sa recherche...Mais pourquoi a-t-elle un regard si vide?
Je m'approche d'elle et pose ma main sur son bras:
-Ma chère, allez-vous bien?
avatar
Malicia

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Dim 18 Mar - 12:34

Suzanne as encore les yeux dans le vague lorsqu'elle réponds a Iona:
- Je ne sais pas, c'est bizarre... je me sens toute bizarre comme si j'avais perdu la notion de mon corps l'espace d'un instant... Mes gants ? sont-ils dans ma poche...
Suzanne detourne le regard des fioles qui l'absorbe tant et jette un coup d'oeil en attachant ses cheveux d'un ruban qu'elle avait dans une poche de sa robe grise. Dans un des coins de la pièce, un petit tas gris semble illuminer son regard.
-Iona, je crois que je peut me lever, on doit rentrer, un omnibus pourrais nous ramener! Je crois voir mes gants dans le fond de la pièce là où je suis tomber dans les vapes...
Fébrilement, Suzanne se dirige vers l'endroit d'où Iona l'avait tirer et ramasse ses gants, les mets immédiatement et reviens s'assoir. Son déplacement était si rapide si bien que Lothaire ne la vis même pas .

Elle regarde Magdallena et la nouvelle venue, Elisabeth Carter, puis tourne le regard sur Amélia. En chuchotant à Iona:
- Il faudrait partir vite de là si on nous prends ici, nos parents vont nous serrer la vis et l'on ne pourra pas profiter de la journée de demain... Qu'en dites vous ?
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Dim 18 Mar - 14:27

Suzanne : tu entres dans la vue de sorcière. Les couleurs de la pièce changent. Un jaune chatoyant émane des différent stands, reflétant l'activité intense de l'endroit. Il te semble apercevoir des petites abeilles besogneuses symbolisant le travail nerveux et ordonné des marchands, le surnombre des clients etc. Jusque là, rien d'étrange.
Les personnes qui s'éveillent de leur évanouissement ont une aura un peu étranges qui ne te paraît pas refléter une simple intoxication. Celles qui ont résisté sont, par contre, normales. L'armoire contenant le mélange de javel est d'alcool est, elle aussi, normale. Enfin, Magdalena et toi êtes chacune attachées à un long fil d'or qui se prolonge dehors, à travers le mur (un ancrage). Cet ancrage est déjà en train de se désagréger. Trente secondes plus tard, il n'en reste rien.

Les autres : le pauvre Lothaire est désorienté devant votre front commun. Vous parvenez à détourner la conversation et, au moins, à obtenir un délai pour votre explication. Iona a quand même droit à une affectueuse mais sévère leçon de morale de sa part, ainsi que de la vieille Laoghaire.
(En même temps avec des noms comme ça, comment voulez vous que je m'en sorte  Very Happy )
Lothaire est conscient que, du fait de ses origines modestes, Monsieur et Madame de St Léans voient Iona un peu comme l'animal de compagnie de leur fille et font assez peu de cas de sa personne. En la grondant pour son imprudence, il cherche surtout à compenser ce désintérêt.

Décidant que vous avez eu suffisamment d'émotions intense pour la journée, vos accompagnateurs s'accordent à vous faire rentrer. Quand Suzanne parle d'omnibus, Monsieur Carter saute subtilement sur l'occasion de faire connaissance avec les nobles et riches parents des autres filles en se proposant d'en louer un à ses frais.

Je passe rapidement sur le voyage du retour. D'une, aucun  évènement notable ne vient le perturber et, d'autre part, les oreilles adultes sont bien trop proches de vos bouche puisque vous puissiez échanger autre chose que de la conversation ordinaire.

Vous retournez au motel à peu près à l'heure du déjeuner. Vos parents sont réunis dans la salle principale à siroter un apéritif en discutant de choses et d'autres. Mr Carter vient se présenter à eux et met un peu les pieds dans le plat. Lizzie et Iona sont à nouveau félicitées par les uns et réprimandées par les autres, voire par les mêmes. Seul Mr de Saint Léans paraît s'en foutre comme de son premier placement en bourse.
Le commentaire le plus méchant vient de Mme de St Léans, déjà à un peu éméché par son troisième ou quatrième apéritif:
"Il semble que quelques fessées aient manqué à l'éducation de ces deux jouvencelles... Enfin! Au moins, elles ont grand cœur." Le ton est acide.
Malgré son sourire léger et son ricanement forcé de type "ça va, je plaisante", on ne peut pas manquer l'intention manifeste d'humilier.
Les sourires de convenance s'évaporent. Un silence de plomb s'installe une bonne vingtaine de secondes, à peine perturbé par des toussotements gênés. Puis, tout le monde fait comme s'il n'avait rien entendu et repart sur autre chose.

Vous pouvez défendre votre dignité sur le champ mais le remède risque d'être pire que le mal, ou encaisser et préparer votre revanche.  Si vous ne répliquez pas maintenant, points d'humiliation pour Iona et Elizabeth pour ce vilain coup bas, et pour Magdalena à cause du spectacle lamentable donné par sa mère.
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 107
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Dim 18 Mar - 17:13

On es de retour, ma diversion à plutôt bien fonctionné et Iona a eu juste le droit à une réprimande. Durant le trajet du retour je m'installe à côté d'elle pour terminer notre discussion interrompue tout à l'heure pour l'incident des flacons.

La jeune fille semble préféré l'art et les sujets intellectuels à la mode et la vie mondaine. Je commence par lui parler des livres que je lis, la plupart des œuvres étant choisies par ma famille se sont surtout des textes romantiques ou de classique couramment lu. Je m'y connais pas réellement en art tout au plus le nom des grands musées et de leurs œuvres majeure et je n'ai pas encore eu l'autorisation d'aller voir des pièces de théâtres ou d'opéra.

Une fois de retour je préfere m'installer aux cotés de ma famille. Les questions arrivent assez vite, mes parents voulant écouter ma version des faits dans l'objectif de savoir si je vais bien et si je me suis bien comporté. Je réponds à leur question puis j'attends en silence la fin du repas.

Si rien n'est prévu pour l'après-midi je demande au serveur qui passent si nous pouvons utiliser les autres jeunes filles et moi un salon du Motel pour discuter et ne pas déranger les adultes. J'invite les autres filles à m'y rejoindre d'ici une heure histoire que chacune d'entre nous puisse se rafraichir.

Ame

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Dim 18 Mar - 18:44

Amélia est une jeune fille charmante et vive d'esprit. certes ses références sont classiques mais elle semble très intéressées et ouverte pour en découvrir plus. je lui parle beaucoup livre (poésie et philosophie allemand, théâtre et poème anglais, récit d'opéra français et italiens, etc) et je suggère dans la conversation que nous fassions toutes ensemble un excursions artistiques dans les musées mais aussi sur les promenades dédiées.

L'accueil au motel est mitigée. Je réponds peu et discrètement la plupart du temps. Et quand la remarque de ma tante tombe, je ne peux que baisser les yeux. humiliée mais aussi triste. Et là, Laoghaire me donne un petit coup de coude et me présente les paquets.
Je regarde ma cousine en lui montrant le cadeau prévu pour sa mère, la belle robe grenat.
De ma voix, fragile et chevrotante, je déclare :
- Ma tante, de cette aventure incongrue, nous ne vous avons point oubliées.
D'un geste de la main j'invite ma cousine à lui offrir le cadeau. Je ne doute pas qu'elle fera tout comme il faut mais j'espère qu'elle se montrera un peu douce.... comme on dit "l'espoir fait vivre".

J'écoute peu les réactions des gens autour de moi, même des filles et de ma cousine. j'ai hâte d'aller me cacher dans ma chambre. A la première occasion, je m'éclipse. je profite de ce moment de paix pour faire le vide et écrire. Laoghaire frappe et me remet les paquets avec un chocolat bien chaud au miel et un belle bise sur le front.

J'emballe vite le carnet et les crayons que je compte offrir à Suzanne, en y glissant le mot "Je pense que vous en ferais un bel usage, avec toute mon amitié, Iona Lavalette".

Puis je reçois le billet d'invitation de cette dernière, que j’accepte. j'en profite pour commander au serveur de porter ce cadeau dans la chambre de Miss de Longuefroy.
J'attends avec impatience que Magdalena me rejoigne
avatar
Malicia

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Dim 18 Mar - 21:43

Je regarde par la fenêtre distraite. Je veux juste effacée cette matinée. je serre mes mains sur mes nombreux achats.
" Pourvu que ce qui ce passe au grand magasin reste au grand  magasin ... Il y aura déjà la presse demain. prions pour que quelqu'un fasse son intéressant ..."
Nous arrivons, je rectifie ma tenue comprenant que vu l'heure nous serons reçu en publique.
effectivement tout le monde est entrain de prendre l'apéritif. Mr Carter se présente donc en citant l'incident pour justifier ça venu de grippe sous.
"Et merde il fallait  qu'il fasse  intéressant et qu'il parle de l'incident!"
Je scrute Mr de St Léan  mais rien. L'attaque ne vient pas de là ou je l'attendais.
(je prends de toute façon l'humiliation  n'est ce pas?)
-Il semble que quelques fessées aient manqué à l'éducation de ces deux jouvencelles... Enfin! Au moins, elles ont grand cœur. Le ton est acide de ma mère me sorts de mes réflexions.
Ne voulant pas laisser grandir le malaise et le silence.
- En effet mère, Iona et Elizabeth sont venue a mon secoure. Je me suis senti fort incommoder par les émations de la boutique. * je fixe Mr Carter sur le  mot  boutique.*  Je l'ai bien vue donner une bourse à la vendeuse de cette boutique, c'est donc la sienne et de sa faute.
Mr je crains d'ailleurs des répercutions pour vos affaires ce n'est pas une publicité  plaisante. Je déplore que ça ne soit pas un jeune homme qui ai pris les devants. Enfin heureusement que nous avions finis nos emplettes.
Iona sort difficilement de sa torpeur c'est d'ailleurs bizarre que ma mère c'est  prenne à sa chouchoute...
- Ma tante, de cette aventure incongrue, nous ne vous avons point oubliées.
- En effet mère je vous ai choisi une robe grenats, souhaitez vous que je vous accompagne pour l'essayer?
"Pourvu que Mr de St Léan m' appuies... J'ai pas envie d'une autre humiliation là maintenant  et elle n'est qu'a l'apéritif ..."
avatar
Magdallena

Messages : 87
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Mar 20 Mar - 13:35

J'ai pu avoir l'accès à un des salons pour y passer l'après-midi avec les autre jeunes filles. Les serveurs n'ont pas fait d'objection à nous servir quelques pâtisseries et à seize heure trente, un thé.

Normalement nous aurons suffisamment de temps pour discuter et j'aimerais bien me présenter via cette réception sous un meilleur jour que le soir des chiens. Tout doit être parfait et dès que j'ai finit de me changer, robe d’intérieure qui traine toujours au sol associé à une coiffure rapide mais plus adaptée à l'activité de l'après-midi.

Je fais en sorte d'arriver en avance de façon à pouvoir vérifier qu'il y a bien exactement, le nombres de siège que de personnes invitées et que tout le reste est en place.

Je m'installe ensuite sur un des fauteuils de façon à ne pas trop rester debout en attendant que les autres arrivent. Et j'espère bien qu'elles viendront.

MJ, je fais la description du lieu ou tu t'en occupe?

Ame

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Jeu 22 Mar - 18:32

Suzanne retrouve ses parents dans l'appartement du motel. Ayant appris la nouvelle et l'histoire qui s'est passé là bas, son père et sa mère la questionnent:
- Apparemment tu as vécu un après midi mouvementée Suzanne!
- Oui, mais je ne me souvient de pas grand chose, une vendeuse de parfum nous as aguiché et proposer de venir dans sa boutique, je me suis évanouie au humant les vapeurs de chloroforme selon Lothaire je ne sais même pas ce que c'est.
- C'est un gaz qui fait s'endormir, lui reponds vivement sa mère. Vous n'avez pas été agressée au moins ?
- Non absolument pas, Magdallena s'est elle aussi évanouie.
La vision de ces fils pendant sa vue de sorcière decouvert à ce moment là lui revienne en mémoire.
" Il ne faut pas que j'en parle, je ne sais pas ce que c'est!", pensa vivement Suzanne
- Bien ... Alors que le père allais commencer sa phrase un employé du motel arrive avec un paquet et le remet a Suzanne. Sa mère étonnée de voir qu'elle s'est fait une amie pendant la journée est curieuse de voir ce qu'il y a l'intérieur
- Ouvre! dit-elle avec insistance. puis en posant les yeux sur les mains de sa fille chérie voit ses nouveaux gants gris brodés d'un fil vert, celle-ci sourit
- Qu'est qui fait sourire tant ma si jolie femme ? questionnait Jean à sa femme
- Ses gants sont si jolis mon amour, lui répondit Ambroise
Suzanne les enleva délicatement et ouvrit le paquet a avec avidité, le mot de Iona tombant rapidement à terre. A la vue du carnet et des crayons son père ouvrit de grands yeux et sa femme s'interposa entre Suzanne le paquet et son mari.
- Il est hors de question que tu dessines, Suzanne !, hurla-t-il
Une larme coula des joues de sa fille, elle ne savait quoi dire devant son père sur ce sujet.
- On en as déjà discuter, je ne veut pas que ta fille se mette a l'art !
- Mamour calme toi !

Suzanne prit le paquet et l'enmena en courant dans sa chambre et le cacha rapidement dans sa valise, Elle savait qu'elle ne devait rien dire la dessus, elle espérait quand même qu'elle garderait ce carnet et ces crayons pendant quelques temps avant qu'il brûle dans foyer de la cheminée.
Une vive discussion qui finissait comme d'habitude par des baisers de l'un et de l'autre de ses parents pour "calmer la tempète" se disait Suzanne. Celle-ci resta dans le silence de sa chambre alors que ses parents se calmait entre eux.
Le père ramassa alors le mot de Iona où il était écrit "Je pense que vous en ferais un bel usage, avec toute mon amitié", il marmona alors dans sa barbe "il faudra que l'on ait une discussion elle et moi " alors sa femme lui insufflait "Laisse chérie, laisse la faire ce qu'elle veut à Paris, elle est si seule pendant l'année ..."
Une larme coulait de son oeil alors qu'elle enlevait le ruban de ses cheveux, quelques minutes plus tard, elle se retrouva dans le couloir ...
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Sam 24 Mar - 23:33

Bon, Swann est toujours pas revenu, on continue provisoirement sans lui du coup.

Maman St Léans se calme et retrouve le sourire devant ce petit cadeau. Après tout, elle n'a pas de rancune particulière pour Iona. Elle avait juste envie d'humilier quelqu'un pour se mettre en avant et, cette fois, c'était tombé sur elle, voilà tout.
Elle accepte de bon cœur de se retirer pour essayer sa nouvelle robe, mais décline la proposition de sa fille, déclarant que c'est le travail d'une servante de l'aider à mettre sa robe. Pourtant, sans être quotidien, ça se fait encore entre femmes du monde. A ses œillades en direction de son mari, si discrètes que vous les avez toutes vues, on peut deviner qu'elle a surtout envie de se retrouver seule avec lui pour ses "essayages". Monsieur, déjà embarrassé par le spectacle que donne sa femme jusque là, comprend le message à demi-mot, n'étant que trop content de la voir rentrer dans sa chambre.

Monsieur Carter est sincèrement surpris de l'intérêt que porte Magda à ses affaires. Puis, il comprend qu'il est question de la vendeuse.
"Oh je vois! Pas d'inquiétude, milady (avec un accent anglais un peu prononcé) je n'ai pas même une action au bon marché. Yvette, cette vendeuse que vous avez rencontré était une ancienne employée, voilà tout."
Il ne semble pas mentir, sinon peut être par omission. Vous avez conscience qu'il serait impoli d'insister et de se montrer trop soupçonneuses.

Suzanne fait son allé-retour. Les éclats de voix de ses parents sont, heureusement, hors de portée d'oreille pour les usagers de la salle commune.

Un peu plus tard vous vous retrouvez toute, Lizzy comprise, dans le petit salon réservé par Amélia
Et que je vais te laisser décrire puisque c'est proposé si gracieusement. Au pire, si Swann ne revient pas, Lizzy deviendra un PNJ pour cette scène.





avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 107
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Lun 26 Mar - 9:19

"Oh je vois! Pas d'inquiétude, milady je n'ai pas même une action au bon marché. Yvette, cette vendeuse que vous avez rencontré était une ancienne employée, voilà tout." me réponds Monsieur Carter.
"Ah je suis forte aise Monsieur et soulager que cette incident est finalement si peu d’incidence." Je fais un sourire aimable pour clôturer mon intérêt.
ouf voilà diversion réussi
puisque ma mère et mr se retire je n'ai nulle place à rester à cette table.
"mesdames, monsieur, je vous remercie de vos inquiétude permettez moi de me retirer pour me remettre de ses émotions." après une courtoise révérence je me retire dans mes appartements.


j'y trouve Iona qui m'attends un billet à la main.
mais qu'est ce donc?
alors que je lis l'invitation je poursuit a voie basse.
Iona je suis vraiment désoler de t'avoir mise dans l’embarras je te remercie de ta discretion et de ta fidélité.
une fois le mon fini.
Je change rapidement de toilette et nous nous rendons à l'invitation d'Amélia.
avatar
Magdallena

Messages : 87
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Mar 27 Mar - 19:58

Alors qu'on toque à la porte je jette un dernier coup d'oeil au salon, la pièce n'est pas la plus grande ni la plus prestigieuse de l'hôtel mais elle suffira pour une discussion entre amies... Les sièges sont disposés autour en cercle autour d'une petite table où se trouve les pâtisseries. Les fenêtres, sur la mur opposé à la cheminée, donnent sur la cour du bâtiment. Sur la cheminée est disposé un bouquet de fleur qui repend une odeur agréable dans la pièce.

J'ouvre la porte à mes invitées et les installent dans les fauteuils. Je jette à dernier coup d'oeil dans le couloir pour vérifier que personnes n’y si trouve avant de me tourner vers elles. Je dépose aussi le journal du matin déposé dans ma chambre, il contient les informations de la veille qui manquent au autres.

Tout d'abord merci d'avoir répondu à mon invitation. Je voulais vous voir afin de discuter franchement des événements autour de nous, je pense que chacune d'entre nous peut avoir des questions et son avis sur le sujet... De plus il faudrait penser à une histoire crédible à raconter pour éviter les questions... N'est-ce pas Iona?

Je m'assois sur le dernier fauteuil observant les réaction de chacune. Je tente de ralentir les battements de mon cœur, la situation est assez grisante, c'est pour moi la première fois que je me mets en avant de mon propre fait et que mon avis compte réellement.

Ame

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Malicia le Mer 28 Mar - 22:08

A la mention de mon nom, j'ai un petit haussement de surprise puis je baisse les yeux en rougissant.
"Oh! Oui en effet. j'avoue, j'ai réagi d'instinct et je ne sais comment l'expliquer".
Je jette un rapide regard à ma cousine. Puis je me tourne vers Suzanne.
"Mais...comment connaissiez vous l'emplacement de la bassine?"
avatar
Malicia

Messages : 45
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Anatole le Ven 30 Mar - 20:45

Un peu l'esprit ailleurs, je réponds:
" Je ne souviens plus très bien... C'est un peu comme si j'étais dans un demi sommeil lorsque je me suis réveillé..."
Faisant mine de ne pas savoir ce qui s'est réellement passé dans ma tête ce jour là, je continue:
" Les mots que j'ai prononcé lors de mon éveil étaient comme si j'avais vécu la scène à un autre moment, je ne sais comment là pu localiser la bassine et vous le dire à demi éveillé... c'était peut être une sorte d'instinct qui m'as poussé a dire ces mots."
à demi ton, un peu timide:" D'ailleurs je ne me souvient pas vraiment les avoir prononcé.... "
En regardant Iona, je n'ose soutenir son regard... Même avec le si beau cadeau qu'elle m'as fait ....
avatar
Anatole

Messages : 27
Date d'inscription : 29/01/2018
Age : 35
Localisation : Besançon

Feuille de personnage
Titre: Roturière
Réputation auprès des nobles:
5/5  (5/5)
Réputation auprès du peuple:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur http://new.emmanuelroy.name

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Brisemenu/Cyril le Ven 30 Mar - 23:28


Je laisse le rp continuer pour que vous vous répondiez les unes aux autres. Vous pouvez aussi questionner Lizzy, je répondrais pour elle
avatar
Brisemenu/Cyril
Auteur

Messages : 107
Date d'inscription : 31/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Magdallena le Mar 3 Avr - 9:43

- Je pense qu'on s’égare ici ce n'est pas l'inquisition. Dieu nous en garde.
Comme je l'ai dit à Lothaire c'est l'intelligence et la déduction d'Iona qui nous a sauvez face à l’incompétence flagrante des hommes présents avec nous. On ne va pas se juger les unes les autres pour nos bons indistincts Suzanne , nos faiblesses Magdalena, notre courage Amélia, notre altruisme Lizzy ou notre intelligence Iona.

*Je regarde les autre chacune leurs tours au mot correspondant pour chacune le faiblesse m'étant désigné*
commençons par le début voulez vous?
*Je fais signe que je désir du thé.*
Commençons pas la chasse que nous avons vu hier soir... Pourquoi cet homme et uniquement cet homme?
J' essai de pas trop avancer en monologue je vous laisse déjà reégir à sa et je poursuit. desoler pour l'orthographe je travail en même temps
avatar
Magdallena

Messages : 87
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Ame le Dim 8 Avr - 16:47

Je me lève pour servir une tasse de thé à chacune de nous. Et je récupère le journal pour pouvoir le tendre à Magdallena que je sers en dernière, en même temps que la tasse.

Je pense que vous trompez ma chère, la question n'est pas pourquoi cet homme, mais ces hommes. J'ai récupéré le journal ce matin et j'ai jeté un coup d’œil à l'article, il semblerait que l'attaque d'hier ne soit pas la seule. Je vous laisse voir par vous même.

Je retourne ensuite à ma place sirotant mon thé, le visage fermé.

Ame

Messages : 53
Date d'inscription : 22/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un vent glacial se lève

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum